Culture - BNP Paribas Canada
BNP Paribas au Canada A propos de BNP Paribas

Un mécène actif de l’expression artistique

Intérieur-avec-femme-jouantEn partenariat avec la fondation BNP Paribas et le Musée des Beaux-Arts de Montréal, BNP Paribas soutiendra tout au long des années 2014 et 2015 la restauration d’un tableau intitulé « Intérieur avec une femme jouant du virginal » peint par le hollandais Emanuel de Witte vers 1660-1667. Ce projet participe à la réhabilitation des collections du musée.

Une présence continue auprès de la communauté culturelle montréalaise

En 2013, BNP Paribas fut une nouvelle fois partenaire du Théâtre du Nouveau Monde en présentant Le murmure du coquelicot, une pièce de Sébastien Soldevilla mettant en scène Rémy Girard. Le murmure du coquelicot est une création de Sébastien Soldevilla, co-fondateur  des 7 doigts de la main, une compagnie célèbre dans le monde du cirque pour ses créations originales et acrobatiques. Dans cette pièce, un comédien se retrouve malgré lui emporté par un fascinant délire au moment où il passe une audition pour jouer le rôle de sa propre vie.

Contributions culturelles antérieures

2012 – Grâce à la Fondation BNP Paribas, le spectacle de danse contemporaine Correria + Agwa a été présenté à Montréal, Toronto et Calgary. Le chorégraphe français, Mourad Merzouki et la troupe Käfig ont ravi l’auditoire canadien par un spectacle inspiré des favelas brésiliennes.

2012 – BNP Paribas a présenté la pièce « L’histoire du Roi Lear » de Shakespeare. Cette production théâtrale faisait partie de la saison régulière du prestigieux Théâtre du Nouveau Monde (TNM), de Montréal.

2011 – La Fondation BNP Paribas a contribué à la tournée internationale du célèbre pianiste de jazz Tigran Hamasyan, qui s’est produit à l’Astral, dans le Quartier des spectacles de Montréal

2010 – En partenariat avec la Fondation BNP Paribas et le Musée des beaux-arts de l’Ontario (AGO), BNP Paribas a contribué financièrement à la recherche, à la conservation et à la restauration de la peinture « Le Bocal d’abricots » du peintre français Jean-Siméon Chardin. Il a fallu plus de deux ans pour restaurer l’œuvre d’un des peintres français les plus illustres du 18e siècle et maître des natures mortes. Les clients et invités ont pu admirer cette restauration lors d’un cocktail tenu au Musée des beaux-arts de l’Ontario le 17 septembre 2012.

2010 – En collaboration avec Le Théâtre du Nouveau Monde (TNM), BNP Paribas a présenté la production « Le dieu du carnage », de l’auteure française Yasmina Reza, mise en scène par Lorraine Pintal.